Zoom sur ...

Hommage à Jacques Guibillon

Mardi 17 novembre

18h30

guibillon

Hommage à Jacques Guibillon autour de l’ouvrage L’art de l’instantané publié par l’association Itarkéo.

Né en 1924 à Paris, mort à Blanquefort en 2009, Jacques Guibillon partage son enfance entre Paris, les Baléares et l’Algérie où son père meurt alors qu’il n’a que 13 ans. Il part alors à Marseille. C’est là qu’il va apprendre son métier de peintre décorateur. Il s’initie au trait et à la peinture, à la réalisation de grandes fresques, à la décoration.  En 1944, il vient s’installer à Bordeaux où il travaille comme peintre décorateur.

De 1979 à 1993 il participe à de nombreux salons et expositions puis procède à une vente massive de son fond d’atelier. Dès 1985 il se lance dans l’illustration et contribuera ainsi à une cinquantaine d’ouvrages. Il continue à peindre pour des commandes de particuliers, principalement des portraits.

« Vous avez gouté et apprécié sa malice toujours aimable et moqueuse, jamais agressive. Vous avez surtout admiré, la sureté du trait, l’adresse à traduire le mouvement des personnages, la rapidité d’exécution, la vérité qui surgissait du papier comme par enchantement. Dans cet ouvrage vous retrouverez un peu de tout ce que vous aviez aimé chez lui. Il nous avait préparé lui-même des conseils légers, des suggestions pour saisir les procédés élémentaires du dessin, des recommandations pour essayer d’acquérir le tour de main, la patte de l’artiste, le tout gaiement présenté avec beaucoup d’exemples et plus de 400 croquis. »

Rencontre à La Machine à Musique.

Sélectionné par :

/22.jpg" >