Zoom sur ...

Ca aussi, ça passera, Milena Busquets

éditions Gallimard
175 pages
17 Euros
ça aussi, ça passera.jpg« C’est l’été, la saison préférée de Blanca. Après le décès de sa mère, elle quitte Barcelone pour s’installer dans la maison de vacances familiale de Cadaqués. Sur cette terre riche des souvenirs de son enfance, sous le soleil de la Méditerranée, elle cherche l’apaisement. Mais elle ne part pas seule, une troupe disparate et invraisemblable l’accompagne : ses deux ex-maris, les fils qu’elle a eus d’eux, ses amies Sofía et Elisa, son amant Santi et, bien entendu, sa mère défunte, à qui elle ne cesse de parler par-delà la mort, tant cette disparition lui semble difficile et inacceptable.
Les baignades, les promenades en bateau et les siestes dans le hamac vont se succéder, tout comme ces longs dîners estivaux au cours desquels les paroles s’échangent aussi facilement que les joints ou les amours. Les souvenirs affleurent alors, faisant s’entrelacer passé et présent. Blanca repense à cette mère fantasque, intellectuelle libre et exigeante, qu’elle a tant aimée et tant détestée. Elle lui écrit mentalement une lettre silencieuse et intense dans laquelle elle essaie de faire le bilan le plus honnête de leur relation douloureusement complexe.
Elle lui dit avec ses mots tendres, drôles et poignants que face à la mort elle choisit l’élégance, la légèreté, la vie.
Elle lui dit qu’elle choisit l’été et Cadaqués car elle sait que ça aussi, ça passera.
Livre événement de la Foire de Francfort 2014, traduit et publié dans une trentaine de pays, ce deuxième roman de Milena Busquets est un petit prodige d’équilibre et d’intelligence. »

« Comme une Françoise Sagan contemporaine avec la spontanéité aigre-douce d’un Woody Allen. »
The Bookseller
« Un roman intense, dans une prose délicieuse, à la fois poignant et terriblement drôle. »
Vis Molina,
El Culturel
« Brillant, lucide, poignant, le souvenir nu et blessé d’un adieu. »
Juan Marsé

Tendre. Drôle. Émouvant. Léger et/ou grave.
Merveilleusement vivant.
Un choix d’Hélène.

Sélectionné par :

/16.jpg" >