Zoom sur ...

Du langage à lalangue

Vendredi 8 janvier

20h

borer.jpg

Séminaire Champ Lacanien Temps 2 : Le trésor de la langue et l’équivoque signifiante.

« L’enseignement de Lacan a connu un cheminement qui a débuté avec la primauté du symbolique, l’Inconscient structuré comme un langage, et s’est finalisé avec la primauté du réel, l’Inconscient-réel. Sans que cette dernière thèse annule la première, elle permet de cheminer avec Lacan du signifiant à l’objet, en suivant une logique qui permet d’abord une conception précise du désir (métaphore/métonymie) puis du fantasme qui contient l’objet de jouissance et enfin au-delà du cadre du fantasme, le réel en « direct ». Le sujet lacanien s’accorde dès lors à son objet au nœud du désir, de la vérité et de la jouissance. »

Sybille Guilhem et Marie Noëlle Laville de l’EPFCL invitent Alain Borer pour son livre De quel amour blessée. Réflexions sur la langue française publié aux éditions Gallimard (prix François Mauriac 2015).

Poète, essayiste, critique d’art, romancier et dramaturge Alain Borer est l’auteur d’une œuvre foisonnante et protéiforme.

La rencontre est organisé par l’École de Psychanalyse des Forums du Champ Lacanien ; elle se déroule à La Machine à Musique,  13-15, rue du Parlement Sainte-Catherine.

Sélectionné par :

/23.jpg" >