Zoom sur ...

Francis Aylies

Mardi 14 mai

20h30

La rencontre se déroulera à l’église de la Trinité du Grand-Parc.

ConvertisPour son livre Les convertis publié aux éditions JC Lattès.

Francis Aylies est prêtre à Bordeaux, à la chapelle de la Trinité au Grand Parc jusqu’en 2011, puis à la paroisse de Bègles.
Son franc-parler et sa cordialité en font un des hommes de foi les plus appréciés, bien au-delà de l’Église catholique. Il est l’auteur d’un premier roman remarqué, Le Corps du crime (Lattès, 2010).

« Pourquoi écrire aujourd’hui la vie du grand rabbin de Rome Israël Zolli qui, au lendemain de la dernière Guerre, après avoir vécu la violence de l’ère mussolinienne, non seulement s’est fait baptiser catholique mais a pris le prénom d’Eugenio en l’honneur de Pie XII  (Eugenio Pacelli) ?

Pourquoi écrire, en miroir, la vie de Donato Manduzio, paysan illettré des Pouilles qui, après avoir appris à lire pendant la première guerre et s’être passionné pour Le Comte de Monte-Cristo, cheminera avec une centaine de disciples vers la pleine intégration dans la communauté juive de l’époque… jusqu’à partir, pour certains, construire l’État d’Israël ?

Tout d’abord parce que ces vies sont romanesques. Au même moment, une double conversion s’est opérée « à sens contraire». Et leur lien est évident car c’est bien la communauté de Rome qui a aidé le groupe pouillais à « devenir » juif. De plus elles sont totalement inconnues du grand public français et même italien. »

C’est à travers une lecture critique de leurs autobiographies que ce livre veut chercher les raisons de leurs conversions si « impossibles » tout en ouvrant une série de questions fondamentalement actuelles : qui sont ces hommes libres qui osent chercher « ailleurs » que dans leur propre tradition ce qui les fait vivre, pourquoi adhérer à une religion, le concept de conversion qui enflamme et appelle souvent à l’extrémisme et quels rapports possibles entre les religions ?

La rencontre sera animée par Christophe Lucet.

 

Sélectionné par :

/9.jpg" >