Zoom sur ...

Jack Ralite

Jeudi 21 janvier

Rencontre annulée

ralite.jpgNous avons le regret de vous informer de l’annulation de cette rencontre.

Pour son livre d’entretiens avec Karelle Ménine La pensée, la poésie et le politique publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs.

Successivement maire-adjoint d’Aubervilliers de 1959 à 1984, député de Seine-Saint-Denis de 1973 à 1981, ministre de la Santé (de 1981 à 1983) et de l’Emploi (de 1983 à 1984), maire d’Aubervilliers de 1984 à 2003, sénateur de la Seine-Saint-Denis de 1995 à 2011, Jack Ralite a toujours fait de l’art et de la culture un cheval de bataille, indispensable levier pour ériger une communauté humaine.

« Dans  La pensée, la poésie et le politique, Jack Ralite dialogue [...] aussi avec l’Histoire en nous donnant à lire quelques lettres et discours marquants. Ralite est un doublement un homme de parole(s), car ce qu’il dit il le fait, ou fait tout pour que cela advienne.

C’est un homme redoutable, dangereux pour tous les politiciens, mammifères toujours prompt à balancer en cas d’attaque les grenades asphyxiantes de la langue de bois. Lui, son arme tient dans la poche de sa veste, c’est un livre, un livre de poésie. C’est bref, ça claque dans l’air, ça ne rate jamais sa cible. Il n’y a rien de plus efficace pour éclairer une pensée, infléchir une politique et convaincre des indécis, nous explique Ralite. La preuve ? Octavio Paz, Julien Gracq, Bernard Noël. Il les cite à l’envie. Il aime beaucoup cette formule de Philippe Jaccottet : «  le poète n’est nécessaire que s’il demeure profondément inutile et inutilisable ». »   (Jean-Pierre Thibaudat, Médiapart)

Rencontre Espaces Marx avec la revue L’Ormée.

Sélectionné par :

/20.jpg" >