Zoom sur ...

Les femmes dans la BD : mauvais genre !

Mercredi 16 mars

18h30

wedoittoo-web.jpg

Rencontre débat proposée par l’association Mediactuelles – les Ateliers de l’égalité.

Ce sont des femmes, des dessinatrices, réunies au sein du Collectif des créatrices de bandes dessinées contre le sexisme, qui les premières, ont dénoncé la sélection 100% masculine du grand prix du festival de BD d’Angoulême.  Curieusement la presse, en grande partie, s’est emparée de cette polémique lorsque des auteurs (des hommes) ont, par solidarité, soutenu la démarche de leurs collègues féminines. De telles réactions questionnent avec acuité la place des femmes dans la bande dessinée, leurs rapports avec les éditeurs et autres professionnels du secteur, mais aussi leur visibilité et cela va bien au-delà de l’attitude plus que maladroite des organisateurs du festival.  Les femmes représentent aujourd’hui plus de 25% des auteurs francophones, leur contribution et puissance créatrice est loin d’être marginale ou secondaire. Au sein du 9e art, (mais c’est aussi le cas dans toutes les formes d’expression artistique et au sein de toutes les organisations professionnelles notamment) être un homme n’est nullement un gage de qualité….. Comment le monde des bulles se comporte t-il avec ses créatrices ?

Tel est le débat proposé par l’association Médiactuelles-les Ateliers de l’égalité qui se mobilise pour promouvoir et défendre l’égalité professionnelle femmes-hommes au sein de la société.

En présence de :

Marie Gloris Bardiaux Vaïente, scénariste de BD. Travaille pour différents éditeurs :  Delcourt avec Isabelle La Louve de France ; Dupuis, avec des publications régulières dans Spirou… Signataire de la charte du Collectif des créatrices de BD contre le sexisme. Docteure en histoire contemporaine et enseignante

Sandrine Revel, auteure et illustratrice de BD, Prix Artemisia 2016 pour Glenn Gould, une vie à contretemps (ed. Dargaud, 2015). Signataire de la charte du Collectif des créatrices de BD contre le sexisme.

Eric Audebert, directeur artistique de l’association 9-33, organisateur du festival Regard 9, La bande dessinée autrement

La rencontre sera animée par Marie Christine Lipani, chercheuse IJBA-MICA, présidente de Mediactuelles-Les Ateliers de l’égalité et auteure de « Les femmes dans Astérix. Uniquement des emmerdeuses ? (in le Tour du Monde d’Astérix, B. Richet (ed.) Presse Sorbonne Nouvelle, 2011), et « La révolte des personnages féminins de la bande dessinée francophone. Cartographie d’une émancipation de fraîche date » (Le Temps des médias, n°12, 2009).

Sélectionné par :

/11.jpg" >