Zoom sur ...

Pierre Vermeren 

Jeudi 10 mars

18h30

vermen.jpgAutour de son livre Le choc des décolonisations. De la guerre d’Algérie aux printemps arabes publié aux éditions Odile Jacob.

La France aurait-elle raté sa décolonisation ? A partir d’une analyse historique et socio-politique, Pierre Vermeren revient sur le passage de la colonisation à la décolonisation choisissant de montrer les éléments de continuité qui l’emportent sur une rupture souvent symbolique. L’aspiration à la liberté et à l’indépendance aurait été confisquée pour laisser la place à des régimes autoritaires, incapables d’impulser un véritable développement de leur pays. L’auteur analyse l’évolution de ces sociétés, propose une sociologie des élites, des relations qu’entretiennent les intellectuels avec le pouvoir et cela jusqu’aux printemps arabes. Du côté français, la période de décolonisation semble marquée par l’amnésie mais aussi par la mauvaise conscience. Pierre Vermeren étudie l’essor d’un mouvement comme le Tiers-mondisme, le maintien de relations ambigües entre les élites françaises et les responsables politiques des pays anciennement colonisés, à l’image de la Françafrique.
Un livre érudit et documenté qui permet de reconsidérer bien des idées reçues.

Pierre Vermeren est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et est un spécialiste du monde arabe, de l’Afrique et de la décolonisation.

La rencontre sera animée par Christophe Lucet.

Sélectionné par :

/6.jpg" >